Redéfinir le programme de haute performance de Climbing Escalade Canada

Mar 11, 2024

Au cours des cinq derniers mois, nous avons procédé à un examen stratégique de notre programme de haute performance. Nous avons lancé ce processus en réponse aux commentaires peu satisfaisants que nous avons reçus de nos athlètes l’année dernière. Tout d’abord, nous tenons à vous remercier. Merci d’avoir exprimé vos préoccupations et d’avoir tenu votre organisation responsable devant ceux qui comptent le plus – les athlètes. Le CEC continue de placer les athlètes au centre de tout ce qu’il fait, et vos commentaires, positifs ou négatifs, sont les bienvenus.

La phase d’examen

À la suite d’une demande de propositions en août 2023, nous avons sélectionné et engagé Julie Steggall en tant que consultante externe et indépendante.

Julie Steggall est une professionnelle chevronnée du sport de haut niveau. Elle est une ancienne athlète olympique (Jeux d’hiver de Lillehammer 1994 en ski de bosses). Elle est diplômée du programme de l’Institut national de formation des entraîneurs de l’Université de Calgary. Elle a été l’entraîneur de l’équipe nationale de ski acrobatique du Canada avant d’occuper les postes de directrice du développement des athlètes de haute performance au pays, puis de directrice de la haute performance. Elle a travaillé avec succès avec Sport Canada et À nous le podium sur des programmes de haute performance.

Le mandat de Julie était de créer un processus de consultation significatif avec notre communauté et de soumettre des recommandations au conseil d’administration de CEC. De septembre à décembre 2023, Julie s’est engagée dans des conversations avec les parties prenantes suivantes :

  • Sondage communautaire : 76 répondants
  • Entretiens individuels : 12 leaders
  • Groupes de discussion avec les athlètes : 15 athlètes répartis en 2 groupes
  • Groupe de discussion avec des responsables du PHP : 8 leaders
  • Groupe de discussion avec les PTSOs : 8 représentants

“Une consultation approfondie a été menée auprès de 119 athlètes et membres de la communauté afin de comprendre les points de vue sur le programme actuel et les opinions visant à l’améliorer. Ce rapport fournit un résumé adéquat de ces discussions au conseil d’administration”. déclare Michael Finn-Henry, co-président de la Commission des athlètes du CEC.

Les conversations de Julie se sont concentrées sur les mêmes piliers de haute performance que ceux utilisés par À nous le podium (ANP) pour évaluer les organismes nationaux de sport (ONS) : Leadership des entraîneurs et des techniciens, environnement quotidien d’entraînement et de compétition, science de la performance, recherche et innovation, voie d’accès au podium, et gouvernance du sport de haut niveau.

Le rapport

Le rapport final de notre consultante a été remis au conseil d’administration de CEC le 23 janvier 2024. Ce rapport de 32 pages présente un aperçu clair de notre programme de haute performance, de ses succès et de ses échecs, ainsi que des domaines dans lesquels nous devons nous améliorer. Un résumé du rapport est disponible ici.

Dans l’ensemble, le rapport recommande de maintenir les principaux éléments du programme, tels que le classement national continu (CNC), tout en reconnaissant que ces éléments ont besoin d’être mis à jour. Le rapport comprend également une liste impressionnante de recommandations, allant de l’amélioration de la gouvernance du programme (création d’une nouvelle vision et d’un nouveau mandat pour le PHP, recrutement de dirigeants pour diriger le PHP) à l’investissement accru dans les possibilités de formation (création de partenariats pour de meilleurs lieux de formation, développement d’un solide programme “Next Generation”, et bien d’autres choses encore).

Voici quelques exemples de changements recommandés dans le rapport :

Comité de la Haute Performance

L’apport des experts de la communauté est essentiel, mais notre structure actuelle n’a pas permis d’obtenir les meilleurs résultats. Le Comité de la haute performance sera remplacé par trois groupes distincts :

  • un groupe consultatif sur la performance (sciences du sport)
  • un comité de sélection de la haute performance, et
  • un groupe de travail sur le système de classement

Des termes de référence clairs pour chaque groupe, ainsi qu’une procédure de candidature ouverte, seront publiés sous peu. Toutes les personnes intéressées sont invitées à poser leur candidature.

Classement national continu

Le CNC est un bon moyen objectif de classer les athlètes, mais ce n’est pas tout ce qu’il devrait y avoir. Une fois en place, le groupe de travail sur le système de classement sera chargé d’exécuter des scénarios basés sur des données afin de créer trois classements différents :

  • Le classement national continu (CNC) actuellement utilisé, avec des améliorations dans les calculs,
  • Un classement d’attribution des quotas de la Coupe du monde, pour permettre une meilleure compréhension de l’état de préparation des athlètes (blessures, considérations liées à l’ILD, etc.),
  • Une liste de classement des événements majeurs pour permettre des projections sur les grands jeux (Jeux olympiques, Jeux panaméricains, Jeux mondiaux, etc.).

Le groupe de travail sur le classement national évaluera les calculs du CNC et proposera des options d’amélioration, telles que : revoir la taille et la force des calculs sur le terrain, revoir la période de collecte des points et le nombre d’épreuves autorisées dans le calcul, déterminer une manière transparente de montrer les calculs, etc.

Tous ces différents systèmes de classement se rejoindront pour nous donner une compréhension plus précise du bassin d’athlètes canadiens, de sa profondeur et de sa polyvalence, sur la base de calculs fondés sur des données. Une fois que le processus de classement objectif aura été amélioré, le groupe consultatif sur la performance conseillera CEC sur la manière de prendre en compte les critères subjectifs dans le classement et la sélection des athlètes.

Investir dans le développement des athlètes

Une recommandation forte du rapport est d’investir plus de temps et d’énergie dans le développement du parcours de l’athlète de haut niveau. Il s’agira notamment de

  • Créer un solide programme d’identification et un programme Next Generation pour trouver et encourager les jeunes athlètes prometteurs dans le domaine de l’escalade,
  • Former nos entraîneurs, ouvreurs de voies et officiels en leur offrant des opportunités de niveau international,
  • L’utilisation de données pour développer un profil de médaille d’or (repères et seuils),
  • Créer un réseau de salles d’escalade désireuses de soutenir la haute performance grâce à des environnements d’entraînement mieux adaptés,
  • Organiser davantage d’événements tels que des compétitions de haute performance et des camps d’entraînement, etc.

Prochaines étapes

Sur la base de ce rapport, nous avons élaboré un plan d’action de mise en œuvre sur deux ans. Nous avons défini 64 actions qui se dérouleront en 2024 et 2025, afin de nous rapprocher d’un programme de haute performance de classe mondiale, centré sur les athlètes et fondé sur des données.

Tel qu’indiqué précédemment, nous visons à mettre en œuvre des changements ayant un impact limité en 2024, tout en planifiant les changements les plus importants à mettre en place avant la saison de HP 2025.

“Nous sommes ravis de voir la réaction du conseil d’administration de CEC, sous la direction de Christiane, qui fait preuve d’ouverture, de compréhension et d’enthousiasme pour aller de l’avant avec la restructuration”, déclare Babette Roy, coprésidente de la Commission des athlètes de CEC.

Pour réaliser cette ambitieuse restructuration, nous aurons besoin d’aide. Nous sommes heureux d’annoncer une nouvelle possibilité d’emploi à temps plein à Climbing Escalade Canada – nous sommes à la recherche d’un coordonnateur ou d’une coordonnatrice de la haute performance. La date limite pour soumettre votre curriculum vitae et votre lettre de présentation à [email protected] est le 31 mars 2024.

En conclusion

Les six derniers mois ont été déterminants pour Climbing Escalade Canada. Nous avons entendu les frustrations de notre communauté et nous avons vu la confiance se briser entre nous. Je crois fermement que nous pouvons faire table rase du passé et que l’examen du PHP nous a fourni une feuille de route pour aller de l’avant. Travaillons ensemble pour amener le Canada au sommet de l’élite de l’escalade. Accompagnez-nous dans ce voyage!

Avec toute ma gratitude,

Christiane Marceau
Votre directrice générale

Visitez notre boutique

Suis nous sur Instagram

It has been confirmed at the @ifsclimbing General Assembly that Climbing will be once again included in the @pan_am_games in 2027, in Lima, Peru. This event will be a Qualifier for the 2028 LA Olympics. 

As for Olympic Games, we are still waiting on IOC decisions regarding Paralympic inclusion (expected June 2024) and medal count in LA (expected in 2025).

It has been confirmed at the @ifsclimbing General Assembly that Climbing will be once again included in the @pan_am_games in 2027, in Lima, Peru. This event will be a Qualifier for the 2028 LA Olympics.

As for Olympic Games, we are still waiting on IOC decisions regarding Paralympic inclusion (expected June 2024) and medal count in LA (expected in 2025).
...

173 3
Attending the @ifsclimbing XXI General Assembly this week in Santiago, CHI. Expect slowdown in emails follow up.

Attending the @ifsclimbing XXI General Assembly this week in Santiago, CHI. Expect slowdown in emails follow up. ...

81 0